top of page

RGPD & Données personnelles - mise en conformité avec la CNIL

Le RGPD, ou Règlement général sur la protection des données, est une réglementation européenne qui régit la protection des données personnelles des citoyens de l'Union européenne (UE). Il est entré en vigueur le 25 mai 2018 pour remplacer la directive de protection des données de 1995 et vise à harmoniser les lois sur la protection des données à travers l'ensemble de l'UE, ainsi qu'à renforcer la protection des données personnelles des individus.



Le RGPD accorde aux individus un plus grand contrôle sur leurs données personnelles et impose des obligations plus strictes aux organisations qui collectent, traitent ou stockent ces données. Voici quelques-uns de ses principaux éléments :


Consentement explicite : Les entreprises doivent obtenir un consentement explicite des individus avant de collecter leurs données personnelles, et ces individus ont le droit de retirer ce consentement à tout moment.


Transparence : Les organisations doivent être transparentes quant à la manière dont elles traitent les données personnelles, en fournissant des informations claires sur la finalité de la collecte des données, leur durée de conservation, et les tiers avec lesquels elles peuvent être partagées.


Droits des individus : Le RGPD accorde aux individus des droits étendus, tels que le droit d'accéder à leurs données, de les rectifier, de les supprimer, de s'opposer à leur traitement, et de demander leur portabilité.


Responsabilité et sécurité : Les organisations sont tenues de mettre en place des mesures de sécurité appropriées pour protéger les données personnelles et de signaler les violations de données aux autorités compétentes et aux individus concernés dans les 72 heures suivant leur découverte.


Responsable du traitement des données : Les organisations sont tenues de désigner un responsable de la protection des données (DPO) dans certaines circonstances, en particulier si elles traitent des données sensibles ou à grande échelle.


Sanctions : Le RGPD prévoit des sanctions financières importantes en cas de non-respect des règles, pouvant aller jusqu'à 4 % du chiffre d'affaires annuel mondial de l'entreprise ou 20 millions d'euros, selon le montant le plus élevé.


Le RGPD a un impact significatif sur la manière dont les entreprises et les organisations gèrent les données personnelles en Europe et a eu une influence mondiale sur les normes de protection des données. Il vise à garantir que les données personnelles des individus soient traitées de manière éthique, transparente et sécurisée, tout en leur donnant un plus grand contrôle sur leurs informations personnelles.




25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page