top of page

Les normes pour vos numérisations

Les normes de qualité des images peuvent varier en fonction de leur utilisation spécifique ou les demandes de certains projets. Voici quelques normes couramment utilisées.





Les terminologies


Résolution : La résolution d'une image se réfère au nombre de pixels qui la composent. Les normes courantes pour les images sur le web sont généralement de 72 ou 96 pixels par pouce (PPP), tandis que pour l'impression, une résolution de 300 PPP est souvent recommandée pour une qualité optimale. Pour une reconnaissance de type OCR des contenus, une résolution de 300 PPP est la plus adaptée.


Compression : La compression d'une image est utilisée pour réduire sa taille de fichier tout en préservant une qualité visuelle acceptable. Différents formats de compression, tels que JPEG, PNG ou GIF, ont des normes spécifiques en termes de compression et de qualité d'image. Pour des documents, nous préconisons également la compression des formats PDF afin de favoriser les hébergements cloud, les temps d'affichage des fichiers ainsi que les partages (emails...).


Profondeur de couleur : La profondeur de couleur d'une image fait référence au nombre de bits utilisés pour représenter la couleur de chaque pixel. Les normes courantes incluent 8 bits par canal (24 bits au total) pour les images en couleurs réelles et 8 bits par pixel (256 niveaux de gris) pour les images en noir et blanc.


Gamme de couleurs : La gamme de couleurs d'une image définit la plage de couleurs qu'elle peut représenter. Les normes courantes incluent le sRGB, un espace colorimétrique standard utilisé pour les images sur le web, et l'Adobe RGB, qui offre une gamme de couleurs plus large utilisée dans les travaux d'impression professionnels.


Artefacts : Les artefacts sont des anomalies visuelles indésirables qui peuvent apparaître lors de la compression ou du traitement d'une image. Les normes de qualité peuvent inclure des critères pour minimiser ou éviter les artefacts tels que les blocs de compression, le flou, le bruit ou les aberrations chromatiques.


Il est important de noter que ces normes peuvent varier en fonction des besoins spécifiques de l'application.





Quelques normes à connaitre


La norme METS (Metadata Encoding and Transmission Standard) et la norme PREMIS (PREservation Metadata Implementation Strategies) sont des normes utilisées dans le domaine de la préservation numérique des ressources culturelles. Ces normes sont souvent mentionnées ensemble, car elles complémentent l'une l'autre dans le cadre de la préservation et de la gestion des métadonnées.


La norme METS définit une structure XML (eXtensible Markup Language) pour l'encodage et la transmission des métadonnées liées à des objets numériques complexes, tels que des livres numérisés, des archives numériques, des collections de médias, etc. METS fournit un moyen de décrire la structure logique et physique d'un objet numérique, les métadonnées associées et les relations entre les différentes parties de l'objet.


La norme PREMIS, quant à elle, se concentre sur la préservation des métadonnées à long terme. Elle définit un ensemble de modèles de données et de vocabulaires pour la préservation des informations sur les objets numériques, y compris les informations sur leur provenance, leur historique de gestion, les droits d'accès, les événements de préservation, etc. PREMIS fournit un cadre pour capturer, gérer et échanger des métadonnées de préservation afin de garantir la viabilité et l'intégrité des ressources numériques à long terme.


En résumé, la norme METS est utilisée pour décrire la structure et l'organisation des objets numériques complexes, tandis que la norme PREMIS se concentre sur la préservation des métadonnées associées à ces objets dans le but de garantir leur préservation à long terme.


La norme FADGI (Federal Agencies Digitization Guidelines Initiative) est une initiative mise en place aux États-Unis pour établir des directives de numérisation destinées aux agences gouvernementales fédérales. L'objectif de la norme FADGI est de fournir des recommandations et des meilleures pratiques pour la numérisation et la préservation des documents analogiques, tels que les photographies, les manuscrits, les cartes, etc.


Les directives FADGI abordent divers aspects de la numérisation, tels que la résolution, la profondeur de couleur, le format de fichier, la gestion des métadonnées, la gestion des couleurs, la qualité d'image, etc. Ces directives visent à garantir la production de numérisations de haute qualité, cohérentes et durables, tout en tenant compte des contraintes budgétaires et des ressources disponibles.


La norme ISO 19264-1 fait référence à la norme internationale émise par l'Organisation internationale de normalisation (ISO) intitulée "Photographie et arts graphiques - Processus de reproduction des images couleur, partie 1 : Paramètres de contrôle de la qualité des images couleur reproduites".


Cette norme établit des directives pour le contrôle de la qualité des images couleur reproduites dans le domaine de la photographie et des arts graphiques. Elle fournit des paramètres et des méthodes de mesure pour évaluer la fidélité de reproduction des couleurs, la clarté, la netteté, la saturation et d'autres aspects liés à la qualité des images couleur.


La norme ISO 19264-1 vise à assurer la cohérence et la précision des reproductions d'images couleur, en fournissant des critères objectifs pour l'évaluation de la qualité. Elle est utilisée par les professionnels de l'impression, de la reproduction d'images et d'autres industries connexes pour évaluer et garantir la qualité des reproductions couleur.


Il convient de noter que la norme ISO 19264-1 fait partie d'une série de normes ISO 19264 qui couvrent différents aspects de la reproduction des images couleur, tels que les conditions d'éclairage, les systèmes de visualisation et les profils de couleur.


La norme NF Z42-026 est une norme française émise par l'Association Française de Normalisation (AFNOR) et intitulée "Archivage électronique - Processus et spécifications relatives aux prestations de tiers archiveurs". Elle établit des spécifications et des lignes directrices pour l'archivage électronique réalisé par des prestataires de services d'archivage tiers.


La norme NF Z42-026 définit les exigences relatives à l'organisation, aux compétences, aux processus et aux contrôles de qualité que doivent respecter les prestataires de services d'archivage électronique. Elle couvre des aspects tels que la sécurisation des données, la conservation à long terme, l'intégrité des archives électroniques, l'indexation et la recherche, l'accès aux archives, la gestion des preuves...


L'objectif de la norme NF Z42-026 est de garantir l'intégrité, la sécurité et la pérennité des archives électroniques confiées à des prestataires de services d'archivage tiers. Elle est applicable aux organisations qui souhaitent externaliser leurs besoins d'archivage électronique et qui recherchent des prestataires conformes aux normes de qualité.


Il convient de noter que la norme NF Z42-026 est spécifique à la France et aux besoins locaux en matière d'archivage électronique. Si vous avez des questions spécifiques concernant cette norme, il peut être utile de consulter la documentation officielle de l'AFNOR ou de contacter des experts en archivage électronique en France.


La norme ISO 19005, également connue sous le nom de PDF/A (Portable Document Format/Archival), est une norme internationale qui spécifie un format de fichier basé sur le format PDF (Portable Document Format) pour l'archivage à long terme des documents électroniques.


La norme ISO 19005 a été développée dans le but de garantir la préservation des documents numériques à long terme, indépendamment des logiciels et des plateformes utilisés pour les visualiser. Elle établit des exigences techniques pour la création de fichiers PDF/A afin d'assurer la fidélité, la lisibilité et l'intégrité des documents archivés sur le long terme.


Les normes PDF/A définissent différentes parties (PDF/A-1, PDF/A-2, PDF/A-3) qui spécifient différentes versions et fonctionnalités du format PDF/A. Chaque partie de la norme a ses propres exigences et spécifications techniques, notamment en ce qui concerne la gestion des polices de caractères, l'incorporation des images, la gestion des métadonnées...


En utilisant le format PDF/A conforme à la norme ISO 19005, les organisations peuvent s'assurer que leurs documents numériques sont stockés dans un format adapté à l'archivage à long terme, préservant ainsi l'intégrité des informations contenues dans ces documents.


Il convient de noter que la norme ISO 19005 est utilisée spécifiquement pour l'archivage à long terme des documents électroniques. D'autres versions du format PDF, telles que le PDF standard (ISO 32000), peuvent être utilisées pour d'autres besoins de gestion et d'échange de documents numériques.


La norme ISO 15489, intitulée "Information et documentation - Gestion des documents d'activité - Principes et lignes directrices", est une norme internationale émise par l'Organisation internationale de normalisation (ISO). Elle fournit un cadre de référence pour la gestion efficace et systématique des documents d'activité au sein des organisations.


La norme ISO 15489 met l'accent sur la gestion des documents d'activité, qui sont des documents créés, reçus et utilisés dans le cadre des opérations quotidiennes d'une organisation. Elle vise à faciliter la gestion du cycle de vie complet des documents, de leur création à leur élimination ou leur préservation à long terme.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page